Sunday , August 20 2017
Download Free FREE High-quality Joomla! Designs • Premium Joomla 3 Templates BIGtheme.net
Accueil / Médias / Ce que vous allez voir à l’émission ENQUÊTE de Radio-Canada

Ce que vous allez voir à l’émission ENQUÊTE de Radio-Canada

Share

 

Nous vous avons annocé dans un post précédent que Radio-Canada s’intéressait  au fait musulman au Québec. Il ne fallait pas attendre plus de 6 heures pour l’information soit confirmée à travers une annonce de l’émission ENQUÊTE du jeudi 27 novembre, qui sera consacrée à l’integrisme.

Qu’allez-vous voir dans ce numéro ? Il semblerait, comme nous l’avons confirmé, qu’une grande partie de la matière qui a servi à monter le No a été enregistré pendant l’été, mois d’août, dans certaines mosquées de Montréal, pour parler de ce qui a changé au Québec, un an après la charte.

L’engagement du Canada dans la guerre au Moyen-Orient et la couverture médiatique qui s’est en suivie, en plus, des actes criminels de Saint-Jean-Sur-Richelieu et d’Ottawa, ont poussé les producteurs de l’émission à revoir la copie finale.

Donc il ne s’agira plus de parler de la charte et de ses dégâts sur la communauté musulmane et sur le Québec en général, mais un jeu d’association, qui sera teinté par une certaine neutralité.

Dans un précédent flagrant, et une violation de la vie privée (communautaire) plus de trois mosquées de Montréal ont été filmées de l’intérieur, un jour de vendredi enregistrant des prêches.

Qui dit prêche, dit un discours fait en arabe le plus souvent. La traduction et la contextualisation des mots joueront beaucoup dans la qualité et la crédibilité du livrable.

Scénariser plusieurs mosquées dans l’émission, avec tout ce qui va avec, donnerait une pseudo-crédibilité et montrerait une certaine diversité de la communauté, et mettra le focus sur certaines institutions plus que d’autres. Le tout, emballé dans un processus  médiatique, qui a débuté au lendemain des drames d’Ottawa et de Saint-Jean, et porté par des journalistes et blogueur(SE)s connus pour leur prise de position quant aux dossiers de la communauté musulmane (Djemila, Sophie, Lise…), avec la complicité, l’ignorance ou l’idiotie de certaines bouches communautaires.

Si on devrait enquêter sur les lieux du culte, pourquoi exclut-on les églises, les synagogues et les temples ?

Si on devrait enquêter sur l’intégrisme, pourquoi se limite-on à “celui” des musulmans ?

Ça sera une autre épreuve, comme plusieurs d’autres, et seuls les esprits critiques tiendront debout et sortiront vainqueurs. Ceux qui l’ont légers, flotteront avec tout vent médiatique ou politique.

Mise à jour: un communiqué de l’équipe de l’émission a été publié le même jour de la publication de ce billet.

Share
Salim Abounaja
Salim Abounaja on FacebookSalim Abounaja on Twitter

About Salim Abounaja

Check Also

Qui est derrière Act! For Canada?

Dans des articles précédents, nous avons démontré preuves à l’appui que Fabrice de Pierrebourg avait …

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *