Tuesday , December 12 2017
Download Free FREE High-quality Joomla! Designs • Premium Joomla 3 Templates BIGtheme.net
Accueil / Coups de Gueule de Salim / La consultation publique sur l’immigration n’a rien de publique

La consultation publique sur l’immigration n’a rien de publique

Share

Par Salim Abounaja

Plusieurs membres de la communauté musulmane ont été  surpris par la rapidité de l’annonce des audiences publiques devant la Commission des relations avec les citoyens et le processus lui même y compris le choix des intervenants.

Les Consultations particulières et auditions publiques sur les documents intitulés Vers une nouvelle politique québécoise en matière d’immigration, de diversité et d’inclusion n’est qu’une autre manière de viser les musulmans en noyant la problématique dans un cadre plus général qu’est l’immigration.

Selon un cadre de la commission, les intervenants ont été choisi par les groupes parlementaires.

Consultation publique vous dites ?!

Vous pouvez très bien imaginer comment chaque groupe va choisir ses intervenants: services rendus au parti ou au député, accointances avec certains réseaux, affinités politiques ou culinaires, etc. mais surtout pas pour l’intérêt général de la société et des premiers concernés; sinon comment expliquer le boycott d’organismes aussi actives et importants que le Conseil Musulman de Montréal, le Forum Musulman Canadien ou encore le Collectif Québécois Contre l’Islamophobie, organisme derrière la plus grande manifestation du  14 septembre 2013  contre la charte, et qui a contribué grandement à la conscientisation de la population par rapport aux dangers d’un tel projet liberticide et de la progression de l’islamophobie, thème chouchou et récupéré dernièrement et superficiellement par le gouvernement.

En assumant la bonne foi de ses actions, le PLQ choisit de faire progresser une cause avec les mauvais outils, dans le mauvais contexte et surtout en l’absence des vrais concernés. Si on ajoute à ça toute l’agitation médiatique depuis les événements de Saint-Jean et d’Ottawa, et la mise sur la place publique presque chaque semaine, d’un dossier ou d’une affaire en lien avec la communauté musulmane, le PLQ pourrait offrir gratuitement de la munition au PQ pour réussir en douce la campagne électorale 2018 à l’oeuvre dès maintenant. PKP et ses médias sont déjà à l’œuvre et la course à la chefferie du PQ n’est que de la poudre aux yeux. Si madame Kathleen Weil, ne réajuste pas ses méthodes et ses priorités, comme pour la charte, le PLQ devrait s’attendre à une opposition féroce de la part de certains organismes et personnes de la communauté musulmane.

En les interrogeant sur la question des audiences, aucun représentant des groupes parlementaires membres de cette commission n’a répondu à notre courriel sur les critères de choix des intervenants.

Voici le programme des audiences et la liste des intervenants. Remarquez bien l’absence des organismes religieux et des poids lourds de la communauté musulmane.

Download the PDF file .

Share
Salim Abounaja

About Salim Abounaja

Check Also

Les indépendantistes identifient mal la décadence du PQ

Et il y a eu l’affaire des réfugiés haïtiens! Un autre drame humanitaire exploité à …

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *