Wednesday , November 14 2018
Accueil / Opinions / Les fatwas-canulars ont la cote!

Les fatwas-canulars ont la cote!

Share

Adil CHARKAOUI

Après la fausse fatwa du «jihad annikah» (jihad par le mariage)» inventée par les médias de Bachar Al Assad et largement relayée par des chaines satellites chiites et plusieurs médias laïques dans le monde arabe, deux autres fatwas mensongères ont créé la polémique durant la dernière semaine.

De par leur titre (« la permission de manger une partie de son épouse en cas de grande faim» et «l’interdiction de se marier avec les tunisiennes»), le citoyen lambda peut facilement se rendre compte que ces deux fatwas attribuées respectivement au mufti de l’Arabie Saoudite et au cheikh Al Munajjid ne sont que des canulars (hoaxes).

Pourtant, elles ont été largement relayées dans les réseaux sociaux, par plusieurs médias chiites et laïques dans le monde musulman et même par des journaux de renom (Al Quds-Al-Arabi) au point que le mufti a senti nécessaire de publier un démenti relayé à son tour par CNN et Al Arabiya!

Comment expliquer cet engouement planétaire à relayer de fausses fatwas?
À mon humble avis, il ne s’agit pas d’un buzz de circonstance, mais plutôt d’un contexte particulier marqué par l’islamophobie ambiante en Occident et par le contexte géopolitique actuel dans le monde musulman où l’axe chiite-laïque se démarque de plus en plus comme une opposition en voie de structuration à la majorité sunnite.

(Visited 141 time, 1 visit today)
Share
Adil Charkaoui
Adil Charkaoui on FacebookAdil Charkaoui on Twitter

About Adil Charkaoui

Check Also

Une critique islamophobe « raisonnée » ?

Dans un article récent, publié dans Le Devoir, le professeur de sociologie Rachad Antonius reproche …

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.