Monday , January 22 2018
Download Free FREE High-quality Joomla! Designs • Premium Joomla 3 Templates BIGtheme.net
Accueil / Opinions / Ce Bugingo qui est en nous.

Ce Bugingo qui est en nous.

Share

Kamal Belkacem

L’affaire Bugingo a retenu l’attention des médias et de leurs Hommes même une fin de semaine. Après mon texte “L’homme qui vendait du vent” sur cette affaire, j’ai pris le temps d’analyser d’autres points, ce qui m’a permis d’élaborer certains commentaires et soulever certaines interrogations.

  • Certains commentaires, comme celle de madame Martineau (le p’tit Richard), l’intelligente Sophie, frolent le racisme
  • Les personnes qui vénéraient Bugingo ont eu du mal à croire la nouvelle et ont demandé à donner le temps au premier concerné pour répondre aux allégations. Même Dutrizac, le célèbre animateur islamophobe, l’a demandé et a été très ému lors de son émission du 25 mai 2015, après son entrevue avec la journaliste derrière l’enquête, Isabelle Hachey.

Faut le croire, Bugingo pourrait être un menteur, et à la lecture de sa réaction sur sa page Facebook et le communiqué, je serai étonné de voir Bugingo réfuter les informations de l’enquête de La Presse, documentée en béton.

  • Ce que je reproche à Bugingo, ce n’est le fait d’avoir inventé des histoires, presque tout le monde l’a fait un certain moment de la vie, mais de l’avoir fait dans le cadre de son travail pour bâtir une expertise et une notoriété gonflées.
  • Bugingo a toujours constitué ce piment que les “De Souche” cherchaient à donner à leur sauce.
  • L’expertise dans le domaine de la politique internationale fait défaut au Québec et souvent rendu au niveau folklorique, en particulier quand il s’agit du fait musulman.

François Doré a écrit ceci, aujourd’hui:

Pourquoi François ?

J’ai aujourd’hui plein de questions pour toi François Bugingo. Est-ce que tu as embelli la vérité pour tes besoins médiatiques ? Est-ce que tu avais vraiment besoin de ça ? Est-ce que la pression médiatique était telle que tu sentais le besoin d’en mettre plus que le client en demandait ? Si ça se trouve, qui t’en veut autant, au point de nuire à ta carrière ? À quel moment as-tu atteint le point de non-retour dans tes histoires ?

  • Le cas de Bugingo n’est pas isolé ni unique. Plusieurs immigrants, trop visibles parfois (médiatiquement), confectionnent ou exagèrent des histoires pour se prévaloir d’un statut, d’une expertise ou de la sympathie payante. Certains maghrébins qui ont supporté le projet de charte des valeurs, des péquistes, et qui se sont même présentés en commission parlementaire pour la défendre ce projet, ont plusieurs mensonges dans leurs chapeaux par rapport à leur historique dans le pays d’origine. Le Québec, malheureusement, aime bien les histoires dramatiques et les acteurs qui versent des larmes à la fin d’un discours.
Share
Kamal Belkacem

About Kamal Belkacem

Check Also

Une critique islamophobe « raisonnée » ?

Dans un article récent, publié dans Le Devoir, le professeur de sociologie Rachad Antonius reproche …

One comment

  1. KAmal tu es raciste: Bugingo a toujours constitué ce piment que les “De Souche” cherchaient à donner à leur sauce.
    et islamiste : “L’expertise dans le domaine de la politique internationale fait défaut au Québec et souvent rendu au niveau folklorique, en particulier quand il s’agit du fait musulman. ” Tu ne supportes pas que l’islam ne soit pas généralisé au Québec (ce n’est pas ta culture) et tu voudrais qu’il soit encore plus enseigné pour convertir les enfants, progressivement. Échec total de respect et d’intégration. C’est l’islamisme.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *