Friday , November 24 2017
Download Free FREE High-quality Joomla! Designs • Premium Joomla 3 Templates BIGtheme.net
Accueil / Coups de Gueule de Salim / Ces marchands de la haine

Ces marchands de la haine

Share

Comme à chaque occasion, à chaque deuil, à chaque catastrophe, à chaque tragédie, à chaque tentative du changement positif, il y a cette meute de charognards qui veut tirer profit, se faire un capital, se montrer “bon-conseil”, apparaître colombe blanche et plus proche du peuple, servir les intérêts de celui qui paye le plus, et surtout abattre le plus faible. C’était le cas durant les manifs des étudiants, les protestations syndicales ou encore des crimes qu’on voulait teindre avec la couleur de l’islam. Ces principaux fournisseurs du contenu haineux aux médias de Quebecor, ces curateurs de mensonges, remodèlent l’actualité à leur manière, pour apparaitre plus Français que les Français, plus musulmans que les musulmans et protecteurs et tuteurs des intérêts des étudiants plus que les étudiants eux-mêmes. Ces hypocrites que nos médias et nos journalistes n’osent jamais critiquer, ces chroniqueurs sont payés à six chiffres, pour maintenir les journalistes sérieux (heureusement qu’il en existe encore au Québec) sous la pression de la médiocrité et dans un lock-out intellectuel permanent, pour brader leur valeur et les montrer sans crédibilité devant la société.

J’ai nommé Richard Martineau et sa chère Sophie Durocher, Lise Ravary, Eric Duhaime, Benoît Dutrizac, le menteur Fabrice DePierrebourg…sans oublier ces pseudo-experts du fait musulman, ces analystes reconvertis en une journée et demi, notre Houda convertie en politologue, qui ne cesse de se proposer à toute occasion sans trouver acquéreur, et tout l’acabit qui n’osera jamais critiquer le capital, le sionisme ou la droite conservatrice. Ce sont eux les vrais marchands, sinon créateurs, de la haine.

 

Share
The Muslim News

About The Muslim News

Check Also

Les indépendantistes identifient mal la décadence du PQ

Et il y a eu l’affaire des réfugiés haïtiens! Un autre drame humanitaire exploité à …

2 comments

  1. En grande partie d’accord par contre appeler Mme Durocher une lièvre est assez ordinaire et ne vaut pas plus que les propos que vous dénoncez.

  2. Je propose une idée comme ça : si on se mettait tous ensemble pour combattre le terrorisme, et j’inclus le terrorisme économique au lieu d’en faire une guerre de religion ou de convictions religieuses

    Tu serais surpris de constater le nombre de d’occidentaux qui sont pour une meilleure distribution des richesses, peu importe la dénomination religieuse.

    Au Québec nous avons fait la même chose lorsque nous étions sous le joug anglais, nous nous sommes rabattus sur la religion pour se donner un sentiment de sécurité et combattre l’injustice.

    Au lieu de faire venir des conférenciers salafistes, qui sont hors sujets selon moi , on pourrait organiser des rencontres pour une meilleure justice. À mon sens ce serait beaucoup plus rentable

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *