Tuesday , September 26 2017
Download Free FREE High-quality Joomla! Designs • Premium Joomla 3 Templates BIGtheme.net
Accueil / Coups de Gueule de Salim / Du sang dans les plumes et dans les paroles

Du sang dans les plumes et dans les paroles

Share

Ce mardi 31 janvier chez Paul Arcand, Mario Dumont a essayé de noyer le poisson, au lieu de parler du crime, ils parlaient des radicaux religieux (entendez les radicaux musulmans). Si le radicalisme demeure un terme vague, le crime, lui, est tangible et il a fait des victimes le 30 janvier dernier.

Mario a clôturé « sa commission » par un « on a une responsabilité tout le monde ». PARDON?

Non monsieur, je n’ai aucune responsabilité en tant que Québécois de confession musulmane, je suis victime d’un système. Vous avez une grosse part de responsabilité dans l’alimentation de ce courant. Faut-il vous rappeler que vous avez entamé cette tangente qui s’est accentuée  depuis que vous avez déclenché la polémique sur les accommodements raisonnables pendant que vous étiez à la tête de l’ADQ?

Vous ne vous êtes pas excusés. Vous avez continué à alimenter la haine à travers vos tribunes médiatiques en manipulant l’opinion publique et en endoctrinant de pauvres analphabètes fonctionnels, et si ça se trouve, des analphabètes tout court. Vous, avec Richard Martineau, Benoit Dutrizac, Eric Duhaime, Lise Ravary, Joseph (fecal) Facal, Mathieu Bock-côté, Djemila, Fatima et le dernier recru de la gang, le père de la charte, 2eme version de ta polémique sur les accommodements, Bernard Drainville, vous  faites  partie de ces idéologues de la haine, du courant ultra-identitaire, de ceux qui se nourrissent de la haine que vous infusez contre les musulmans.

Si vous étiez allé dans une des vigiles et vous avez pris la peine à interroger les personnes, les citoyens…vous allez réaliser l’ampleur, le poids de vos mots, que vos noms reviennent dans toutes les critiques, que ce que nous dénonçons, ce n’est nullement la liberté d’expression, une liberté qui a même poussé plusieurs parmi nous de choisir le Québec comme pays d’accueil, ce que nous vous reprochons, toi et le reste de la gang, et certains politiciens, y compris les libéraux, c’est la prise en otage de cette liberté, pour la transformer en diffuseur de poison, qui trouvent des capteurs ultra-sensibles pour réagir et commettre des carnages comme celui de ce 30 janvier 2017.

Et pendant que des milliers de canadiens manifestaient leur mécontentement, vous avez continué à vous justifier, à faire diversion, à chercher des coupables ailleurs. Vous avez raté une bonne occasion pour vous remettre en cause.

Labeaume ?

Avec des larmes de croco, tu crois que les dupes vont oublier tes déclarations islamophobes et xénophobes. La plus récente de tes prouesses, le « How-To » des bases d’hygiène et des nétiquettes sociales, nous a rappelé le code d’Hérouxville, cette plus importante honte dans l’histoire post-révolution tranquille. Et le cimetière musulman? En avez-vous entendu parlé? De celui de Montréal bien sûr, car chez vous à Québec, vous n’autorisez pas ça.

Et Coderre?

C’est celui qui a imposé un moratoire sur l’ouverture des lieux de culte, qui a mis en place un centre de « DÉradicalisation » des jeunes musulmans (jusqu’à preuve du contraire de son non exclusivité à cette frange de la population) et qui a continué à se foutre de la gueule des maghrébins en s’invitant dans tous leurs festins sans rien faire pour atténuer leur misère causée par un taux de chômage élevé.

Non seulement il n’a rien fait pour les musulmans, mais il a continué à jouer sur le tableau des divisions en faisant jouer les uns contre les autres, en étiquetant les uns et en dédouanant les autres.

Tonton Couillard?

À coup de projets de lois, il a réussi à stigmatiser davantage la communauté musulmane et à faire passer beaucoup de choses dégueulasses sans que le monde s’en rend compte. Lui aussi sait jouer sur le tableau de la division au sein de la communauté. D’ailleurs, la majorité des projets visant les musulmans ont été lancé en partanriat avec Coderre.

La CAQ reprend le flambeau de l’ADQ

Avec sa critique en la matière, Nathalie Roy, la CAQ a fait le plein des déclarations islamophobes et pleines de préjugés durant les deux dernières années. Ses commentaires acerbes plein de préjugés et d’ignorances, s’inscrivent pleinement dans le positionnement de son parti

Le gros catalyseur Martineau

Je n’ai pas besoin de vous le présenter, il suffit que vous jetiez un coup d’œil sur ses textes et la quantité de commentaires haineux que ça génère.

En citant juste un seul exemple, après l’attentat de Charlie Hebdo, Richard Martineau a écrit plus de 40 textes sur cette affaire sur une période de plus d’un mois. Chaque texte avec son lot d’insultes, de préjugés et de haine.

Le problème avec Martineau, c’est que ça lui rapporte énormément au point que plusieurs de ses collègues sont enragés contre le rapport qualité/salaire des outputs de Martineau.

Voici quelques captures d’écran de posts publiés juste après le drame de ce catalyseur de haine.

Share
Salim Abounaja
Salim Abounaja on FacebookSalim Abounaja on Twitter

About Salim Abounaja

Check Also

Le 375e de Montréal sans les Montréalais

Le 375e de Montréal s’achève sur une note « blanche ». Récemment, une vidéo promotionnelle a provoqué …

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *