Monday , October 23 2017
Download Free FREE High-quality Joomla! Designs • Premium Joomla 3 Templates BIGtheme.net
Accueil / Coups de Gueule de Salim / Se faire du capital sur les corps des morts musulmans

Se faire du capital sur les corps des morts musulmans

Share

Durant les deux dernières semaines, nous avons assisté  à une couverture médiatique importante du processus référendaire qui s’est tenu à Saint-Apollinaire  pour statuer sur l’installation ou non d’un cimetière islamique pour répondre aux besoins grandissants des musulmans résidant dans la capitale nationale.

Plusieurs analyses ont soulevé le caractère irrationnel de ce processus pour pouvoir statuer par la majorité sur les droits fondamentaux d’un groupe minoritaire, en contradiction totale avec la charte des droits, c’est ce qu’a soulevé le constitutionnaliste Julius Grey.

L’implication de l’extrême-droite, à travers le groupe islamophobe la Meute, dans ce référendum a été mis au jour, preuves à l’appui par plusieurs médias. Je ne m’attarderai pas davantage sur ces deux premiers points mais plutôt sur une association “communautaire” qui est venue parasiter tout ce processus, déjà plein de parasites.

L’idiotie et l’opportunisme communautaire

Comme on s’est habitué durant différentes étapes de lutte pour les droits des musulmans, où une personne ou un organisme au sein de la communauté émerge toujours avec un avis différent qui ne fait pas l’unanimité et qui, parfois, s’aligne plus à l’extrême de l’extrême, dans ce  dossier aussi nous avons fait la connaissance d’une association au nom de l’Association De La Sépulture Musulmane Au Québec et qui a bénéficié d’une couverture médiatique plus importante que le dossier lui-même.

En fait, ce qu’ignore la majorité des membres de la communauté, c’est que cette association, dès sa naissance, a bâti sa stratégie sur la création de conflits.

Elle est née d’un ensemble d’échanges sur les réseaux sociaux qui portaient un regard très critique sur les mosquées et la pratique religieuse.

Pour asseoir sa notoriété et assurer une bonne entrée sur le marché des pompes funèbres, les responsables de cette association (familiale) en la personne de sa présidente ont commencé à critiquer sévèrement le cimetière de Laval géré par l’ICQ et a exagérer ses problèmes de gestion, ça faisait partie du principal argumentaire pour défricher le terrain et préparer leur entrée.

L’ICQ, que la présidente de cette association critique, après la tragédie du 29 janvier 2016, avait fait la proposition de prendre en charge l’enterrement de toutes les victimes de la fusillade de la mosquée de Québec gratuitement, mais cette proposition et d’autres, ont été ignorées pour céder la place au plan du show établi par Denis Coderre.

Depuis sa création en 1992, l’ICQ, à travers son cimetière, a pris en charge gratuitement l’enterrement des centaines de personnes dont les familles n’avaient pas les moyens financiers.

Cette même présidente a voulu faire la même chose avec l’ICC de la mosquée de Brossard en voulant se mêlant de leurs affaires dans le carré qu’ils gèrent, mais elle a été remise à sa place très tôt.

Elle a démarché certaines mosquées et personnes donateurs avec l’appui d’un récitateur controversé qui a essayé de l’introduire auprès des imams dans certaines mosquées, mais la majorité de ces imams qui ont été consultés ont fini par cesser de collaborer avec la dame qui voulait faire les choses à sa façon sans tenir compte des avis religieux, ce qui explique sa critique sévère envers les mosquées et l’absence totale d’un seul imam attitré lors de l’inauguration du carré musulman à Québec.

Pour la ville du Québec, elle a utilisé la même tactique utilisée à Montréal contre l’ICQ: saboter le travail du CCIQ et montrer à la majorité qu’on a une solution de rechange.

Je n’ai aucun problème que cette association fasse son business communautaire, ce que je déplore c’est qu’elle le fasse sur la base du dénigrement du travail des autres et au détriment des droits fondamentaux des citoyens musulmans, en caressant le dos des islamophobes et en montrant un semblant de solution comme une solution miracle qui pourrait nous épargner la confrontation avec la majorité.

Son implication directe dans le camps du non au référendum de Saint-Apollinaire ne peut être expliquée que par un opportunisme vulgaire.

Quand Richard Martineau te cite et t’appuie, faut que tu te poses des questions.

Share
Salim Abounaja
Salim Abounaja on FacebookSalim Abounaja on Twitter

About Salim Abounaja

Check Also

Le 375e de Montréal sans les Montréalais

Le 375e de Montréal s’achève sur une note « blanche ». Récemment, une vidéo promotionnelle a provoqué …

One comment

  1. el moufti jamal

    je copier le commentaire d un québecois qui sais le jeux : .. ( Sauf que Hadjira Belkacem (sur la photo) travaille en association avec Magnus Poirier et qu’elle a un intérêt FINANCIER dans toute cette histoire. Elle a proposé au Centre islamique de Québec un projet de LOCATION de terrain dans un cimetière MULTICONFESSIONNEL qui serait sous le contrôle de l’Association de la Sépulture musulmane au Québec, dont elle est LA PRÉSIDENTE. Elle est très frustrée que son projet ait été rejeté et de perdre des centaines de milliers de $ avec ces musulmans qui veulent devenir propriétaire de leur propre cimetière. Donc, vu ce conflit d’intérêt évident, il faudrait que Richard Martineau trouve une porte-parole moins intéressée pour nous dire ce qui est ”bon” pour tous les musulmans du Québec, là )

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *